Anibal TROILO

Anibal TROILO est l’un des plus grand bandonéonistes de tous les temps. Troilo a aussi donné toute sa place au chanteur comme partie intégrante de l’orchestre de tango des années 40. Le duo formé par Troilo et Francesco Fiorentino entre 1938 et 1943 est l’une des plus merveilleuses associations musicales du tango. Suivant la mode de l’époque ces tangos sont puissamment rythmés, grâce au piano de Orlando Goñi, mais dès 1942 Troilo viendra à un style plus intérieur, plus romantique, avec des arrangements toujours d’une très haute qualité musicale (Troilo lui-même, A. Galván, H.M. Artola, et… Astor Piazzolla !)

La structure des tangos chantés : Pour beaucoup, deux thèmes musicaux successifs A et B, repris dans le même ordre par le chanteur (A : strophe, B : refrain) puis retour de l’orchestre A-B. Le dernier « B » est souvent conclu par le chanteur.

Le piano de Orlando Goñi : Avec Di Sarli et Pugliese, le meilleur pianiste de tango, il « tient » toute la rythmique de l’orchestre de Troilo par son accompagnement en « roulements de tambour » et ses ornements des graves aux aigus.

Le bandoneón de Troilo : Discret mais immanquable lorsqu’il joue de courts solos, son feeling est reconnaissable entre tous. Voix humaine ou barrissement, chuchotement, c’est toujours une sonorité qui nous transperce d’émotion.

Les textes : Troilo a mis en musique des textes de grande sensibilité. Enrique Santos Discépolo, Homero Manzi, Cátulo Castillo, Homero Expósito, Enrique Cadícamo et José María Contursi sont de véritables poètes. On trouvera bien sûr le thème de l’amour perdu, mais aussi de vrais petits tableaux de la vie des quartiers au début du XXè siècle (Tabernero, El Cuarteador).

TANGOS A L’ECOUTE

1941

Toda mi Vida
Le thème A se reconnaît par son accompagnement rythmique lancinant. Ecouter le bandonéon de Troilo (1’56). Paroles du texte ! Noter le phrasé de Fiorentino, à la fois dans le temps et « à côté ». Cet orchestre « swingue » !

En Esta Tarde Gris
Encore un merveilleux texte, superbement mis en musique. Le chanteur est parfois presque seul, l’accompagnement très discret.

Tabernero
La complainte poignante d’un ivrogne. Solo de Troilo à 2’27

1942

Suerte Loca
Le jeu de cartes de la vie.. Ecouter Troilo à 2’20

Malena
Célébrissime thème de Lucio Demare. Troilo imite la voix de Malena (2’14)

Gricel
Autre chanson d’amour poignante. Gricel était le grand amour de la vie de José Maria Contursi, auteur des paroles de ce tango.

Bibliographie

Livre : « Tango Masters : Anibal TROILO » par Michael Lavocah

Internet : … bien sûr le site de Todotango

Discographie : tous les tangos classiques sont sur YouTube !..